Les codeurs : tout le monde se les arrache

Les métiers relatifs à l’informatique se développent de plus en plus. Développeur, programmeur… Tous les secteurs de l’emploi se tournent désormais vers ce domaine. Parmi les plus recherchés, le codeur détient la première place. La question se pose ainsi de savoir : quelle est la raison de cette situation ?

Le codeur : qu’est-ce que c’est ?

Le codage est un métier appartenant au domaine informatique. Par définition, il s’agit d’un processus d’écriture programmatique. Par ailleurs, le codeur est celui qui exerce l’activité de codage. De par son nom, il produit un code, pour le transformer en une information. Cette information sera alors établie sous forme de logiciel. Il est donc capable de maîtriser un langage particulier.

Le codeur se distingue du développeur et du programmeur, bien que le champ d’application soit assez similaire. En effet, un développeur s’occupe surtout du produit final d’un programme, c’est-à-dire ses fonctionnalités. Tandis que le programmeur est celui qui crée le programme, en vue d’un résultat fiable.
Le métier de codage est effectué par un informaticien. Toutefois, il nécessite aussi d’autres compétences comme la maîtrise de la communication, la relation avec le client ou le travail en équipe.

Le codeur : un poste très recherché

Actuellement, les métiers de l’informatique ne connaissent pas la crise. Au contraire, ils se développent de plus en plus. Le codage en est d’ailleurs la preuve. Selon une étude menée par LinkedIn, les codeurs sont les travailleurs les plus recherchés en France et dans nombreux pays, aujourd’hui. 43 000 salariés seraient même embauchés dans les 7 prochaines années.
Ce métier attire de nombreux secteurs. Parmi eux, on peut citer les entreprises de services numériques, les agences web ou les start-ups qui ont besoin d’une nouvelle application.

Le codeur : des missions variées

Le métier de codage est très attractif. Un codeur peut effectuer plusieurs tâches en matière de programmation et conception d’application.
En premier lieu, il participe à la conception d’un programme informatique. Il est capable de réaliser plusieurs produits à savoir le logiciel, les cédéroms ou les bases de données.
En second lieu, grâce à sa maîtrise de codage informatique, il s’occupe de l’écriture intégrale de l’application. Pour cela, il utilise plusieurs types de langages (le JAVA, Python, C++ ou C≠) et d’autres logiciels d’appui.
En troisième lieu, le codeur contribue à l’essai et le réajustement de l’application. Il renseigne aussi l’utilisateur sur l’utilisation du logiciel. De même, il répare le produit en cas de panne et est attentif aux demandes des clients.
En dernier lieu, il peut aussi exercer d’autres fonctions comme la gestion comptable, financière ou commerciale. Enfin, il doit maîtriser l’anglais couramment. En effet, les logiciels sont généralement programmés en version anglaise.